Ecole inclusive : les modules d’initiative nationale 2024-2025 sont sortis !

Ecole inclusive : les modules d'initiative nationale 2024-2025 sont sortis !

Le ministère de l’Éducation nationale propose chaque année des formations concernant le champ du handicap, particulièrement riches et complètes. Elles concernent les AESH aussi bien que les enseignants. Il est important de connaître ce dispositif qui n’est pas mis en avant par l’administration pour pouvoir postuler en temps et en heure.
Et ça se passe en ce moment !

AESH : cinq éclaircies dans la tempête

AESH : cinq éclaircies dans la tempête

Depuis des années et notamment depuis les PIAL, avec les conditions d’emploi, d’exercice de leurs missions et de rémunération imposées par l’institution, les AESH connaissent plus la tempête qu’une météo clémente.
Mais l’engagement quotidien du SNALC permet d’entrevoir un petit bout de ciel bleu…

L’évaluation des directeurs

L’évaluation des directeurs

Le décret du 14 août 2023 annon­çait une évaluation des directeurs tous les 5 ans. La circulaire du 20 mars 2024 en précise les modali­tés.
Pour parodier une ancienne publicité : ça a le goût de l’inspec­tion, la couleur d’une inspection, mais ce ne serait pas une inspec­tion.

Le SNALC boycotte le CSA MEN du 11 juin 2024

Le SNALC boycotte le CSA MEN du 11 juin 2024

En intersyndicale avec la FSU, FO et la CGT, le SNALC a décidé de ne pas répondre à l’invitation du Ministère à propos de son projet de réforme de la formation initiale des enseignants, ce dernier faisant fi de toutes les alertes des organisations syndicales représentatives et méprisant au grand jour le dialogue social.

Subrogation pour tous les AESH : un enjeu administratif et financier

Subrogation pour tous les AESH : un enjeu financier et administratif

Le système de subrogation, qui permet d’éviter des difficultés dans le versement des indemnités journalières en cas de congé maladie, devrait prochainement s’appliquer à tous les AESH, qu’ils soient en CDD ou en CDI.
Le SNALC fait le point sur ce dispositif qui peut paraître complexe.

Rapport sur la lecture : vers du mieux ?

Rapport sur la lecture : vers du mieux ?

Le SNALC a lu attentivement le rapport de la commission des affaires culturelles et de l’éducation en date du 24 janvier 2024 consacré à l’apprentissage de la lecture. Le point de départ, nous le connaissons tous : le niveau des élèves français en lecture est faible, qu’il soit mesuré par la DEPP, par PIRLS ou par PISA.

Danger sur la semaine de 4 jours ?

Danger sur la semaine de quatre jours ?

La période est propice aux attaques, plus ou moins insidieuses, portées au temps de travail des PE. Ces derniers doivent rester vigilants afin d’éviter l’aggravation de leurs conditions de travail. C’est le cas pour l’organisation de la semaine d’enseignement.
Le SNALC vous explique pour quelles raisons.

Complémentaire santé et prévoyance : c’est pour 2026 !

Protection complémentaire : accord du 8 avril 2024

Après les accords interministériels de janvier 2022 et octobre 2023, un accord a été signé le 8 avril 2024 par les organisations syndicales représentatives (dont le SNALC), sauf FO. Il est destiné à couvrir les frais de santé, en complément et en supplément des remboursements effectués par les régimes obligatoires de sécurité sociale, ainsi qu’à offrir la possibilité d’un renfort des garanties statutaires en prévoyance (incapacité, invalidité, décès).
Le SNALC vous dit tout !

« Une politique inhumaine » (n°1489 SNALC École)

QU1489 SNALC Ecole : Une politique inhumaine

Alors qu’il n’a généralement que les mots « gouvernance » et « pilotage » à la bouche, le ministère est dans un état de désordre rarement atteint. Et la politique menée s’en ressent. […]
Au SNALC, on n’oublie jamais que le cœur de l’école, c’est l’humain. Et que la politique menée est, depuis trop longtemps, inhumaine.

« Sécurité : le primaire à la traîne » (n°1488 SNALC École)

QU1488-1D

L’actualité se charge de le rappeler à tout le monde : l’École n’est pas un sanctuaire, et les querelles des hommes y entrent. Elles y entrent d’autant plus facilement qu’élèves et parents pratiquent les réseaux sociaux avec assiduité. Le résultat, objectivé par le ministère lui-même, est sans appel. Les « incidents » sont en hausse, et les personnels sont régulièrement des cibles. Spécificité du primaire : les collègues sont presque autant agressés désormais par l’entourage de l’élève que par l’élève lui-même.

Le SNALC contre le « tri social »

Le SNALC contre le "tri social"

Le SNALC, qui a élaboré un projet comportant l’idée de groupes de niveaux, est accusé d’être partisan du « tri social » et de la stigmatisation. Faut-il ajouter foi à ces affirmations ?
Le SNALC vous dit tout, sans faux-semblant ni dogmatisme.

« Loi Rilhac 2 : deux fois pire » (n°1487 SNALC École)

QU1487 Loi Rilhac 2 : deux fois pire !

Le SNALC avait clairement averti les directeurs comme les adjoints lors du travail sur la première loi Rilhac : les bonnes intentions affichées étaient un leurre et un mensonge. Nous avions hélas eu raison : les rares bonnes mesures du projet (sur les décharges, par exemple) avaient bien vite été retirées sous l’influence du ministre de l’époque, et n’est resté qu’un tonneau des Danaïdes dans lequel les DASEN et les IEN peuvent verser à l’envi de nouvelles responsabilités sur les directrices et directeurs.

« Le sens des priorités » (n°1487)

QU1487 SNALC

Dans une République qui prendrait soin de son École, le temps du politique ne primerait pas sur le temps de l’éducation. De même, la communication politique — dont nous ne nions pas l’importance — ne prendrait pas le pas sur la réalité. Il y aurait une exigence de sincérité, d’honnêteté et de clarté, qui serait due aux personnels de l’Éducation nationale. Car l’École est un bien commun, et tout le monde s’entendrait pour la défendre.

Groupes de niveau : la montagne accouche d’une souris mutante

Groupes de niveau : la montagne accouche d’une souris mutante

La dimension très idéologique qui a été donnée au débat sur les « groupes de niveau » relègue au second plan ce qui préoccupe réellement les collègues : les moyens horaires, les conditions de mise en œuvre, les emplois du temps, la liberté pédagogique.
Le SNALC accuse le ministère d’avoir saboté sa propre mesure, et de ne pas avoir écouté les lanceurs d’alerte que nous sommes.

Le 19 mars 2024, en grève pour nos salaires !

Le 19 mars, en grève pour nos salaires !

Dans le cadre unitaire fixé par les organisations syndicales de la fonction publique, le SNALC appelle à la mobilisation et à la grève le 19 mars prochain sur la question des rémunérations. Il est urgent d’ouvrir sans délai des négociations pour améliorer les carrières et prendre des mesures générales pour les salaires.

Le grand retour du redoublement : vraiment ?

Le grand retour du redoublement : vraiment ?

Les médias, certains syndicats et même parfois le Ministère nous annoncent le grand retour du redoublement, cette solution miracle pour les uns, quand les autres y voient un cataclysme. Qu’en est-il dans les faits ?

« Le choc à pic » (n°1486)

QU1486 SNALC

Une fois encore, une com’ assertive accouche d’une mise en œuvre aux fraises. Entre le Gabriel Attal de novembre, dossier de presse à la main, éléments de langage à la bouche, et l’Amélie Oudéa-Castéra de janvier, lancée dans le grand bain sans flotteurs, la « priorité à l’éducation » et le « choc des savoirs » en ont pris un sacré coup dans l’aile.

« Le primaire brûle » (n°1486 SNALC École)

Quinzaine universitaire SNALC Ecole n°1486 - "Le primaire brule"

Les directeurs croulent littéralement sous les missions et leurs nerfs sont mis à rude épreuve. Trop de complications, trop de perte de temps, trop de contraintes, trop de missions, trop de responsabilités, trop c’est trop ! Et toujours pas d’allégement de service ni d’aide administrative. Conscient des vrais problèmes de terrain, le SNALC n’aura de cesse de les réclamer.

« On dirait du Balzac » (n°1485)

QU1485 SNALC

Quand elle est entrée sur le court, notre nouvelle ministre au MENJSJOP (c’est le sigle de son périmètre) ne s’attendait sans doute pas aux huées. Il faut dire qu’une double faute dès l’entame du match, ça n’augure rien de bon…

« Un trou dans la raquette » (n°1485 SNALC École)

QU1485 SNALC École

Quand elle est entrée sur le court, notre nouvelle ministre au MENJSJOP (c’est le sigle de son périmètre) ne s’attendait sans doute pas aux huées. Il faut dire qu’une double faute dès l’entame du match, ça n’augure rien de bon…

« Loin du compte » (n°1484 SNALC École)

Quinzaine Universitaire SNALC Ecole n°1484

Au nom du SNALC, je vous souhaite à toutes et à tous une bonne année 2024.

A-t-on des raisons d’espérer que cette année permette à notre système éducatif et à ses personnels de faire preuve de davantage d’optimisme ? En partie seulement.

Pour Noël, pensez « Avantages-SNALC » !

Avantages-SNALC

Grâce à l’évolution constante du nombre de ses adhérents, le SNALC propose depuis maintenant presque 10 ans un service inédit : Avantages-SNALC. Exclusivement réservé aux adhérents SNALC, il vous permet de profiter d’offres permanentes ou éphémères toute l’année.
En cette période de fêtes de fin d’année, c’est le moment rêvé d’en profiter !

Supplément SNALC spécial « mouvement inter 2024 »

Comme tous les ans, le SNALC édite un supplément en accès libre pour tous, afin de vous permettre de connaître les règles ainsi que vos droits pour préparer au mieux votre mouvement inter, que vous soyez enseignant dans le 2nd degré (inter-académique) ou dans le 1er degré (interdépartemental).