Syndicat national des lycées, collèges, écoles et du supérieur
Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
AESH
Cas concrets
Conditions de travail
Guides & Publications
Quinzaine Universitaire
Le 1er degré
Action syndicale 1er degré
Conditions de travail
L'école au quotidien
Les mutations
Votre carrière
Le 2nd degré
Action syndicale 2nd degré
Conditions de travail
Les mutations
Votre carrière
Logo SNALC Orléans-Tours

Classes CHAM/CHAD du lycée Paul-Louis Courier (Tours) : maintenons un service public qui donne toute satisfaction !

Suppression des classes CHAM/CHAD du lycée Paul-Louis Courier de Tours (Indre-et-Loire)
Image par Daniel Wanke de Pixabay

La mixité sociale a une forte odeur d’économies budgétaires en cette fin d’année 2023 dans l’académie Orléans-Tours. Après l’annonce de la fermeture du collège Rabelais de Blois (41), au public trop défavorisé, voici la fermeture des classes CHAM-CHAD du lycée Paul-Louis Courier de Tours (37), au public que l’administration juge sans nuances comme trop favorisé.

Le SNALC Orléans-Tours n’est pas adepte de l’immobilisme et il est hostile aux ghettos. Des évolutions reposant sur un diagnostic partagé sont possibles. Or, une fois de plus, des décisions sont prises sans concertation ni réflexion, et annoncées d’autorité aux communautés éducatives priées d’obtempérer. Pour le SNALC, c’est inadmissible.

Enfin, le SNALC Orléans-Tours est hostile aux solutions simplistes. La fermeture du collège Rabelais ne fera pas disparaître les difficultés de son public. La fermeture des classes CHAM-CHAD du lycée Paul-Louis Courier ne fera pas disparaître les besoins de formations de haut niveau des élèves et de leurs familles.

Les classes CHAM-CHAD du lycée Paul-Louis Courier sont des classes d’excellence qui ne posent aucun problème. Mais conscients qu’elles doivent évoluer, le personnel de l’établissement et les parents d’élèves font des propositions qui méritent d’être débattues.

Le projet actuel de l’administration de transfert des classes CHAM-CHAD vers deux collèges aurait de nombreuses conséquences négatives pour les élèves et leurs parents (problèmes de transport), les enseignants (suppressions de postes), la pérennité d’une structure de rayonnement régional, ainsi que pour l’identité et l’équilibre du lycée Paul-Louis Courier.

Le SNALC Orléans-Tours a dénoncé lors du dernier Conseil académique de l’éducation nationale la progression des effectifs de l’enseignement privé au détriment de l’enseignement public, car le privé offre ce que le public n’est plus capable d’offrir. La fermeture des classes CHAM-CHAD de Paul-Louis Courier en est une illustration. Osons améliorer le système plutôt que de le dégrader.

Le SNALC réclame donc que les classes CHAM-CHAD soient maintenues au lycée Paul-Louis Courier le temps que des solutions fondées sur l’intelligence collective soient trouvées, et il appelle à la mobilisation pour empêcher que soit cassé un outil qui marche.

Orléans, le 14 décembre 2023

Contacts : François TESSIER, Président académique du SNALC, 06 47 37 43 12, f.tessier@snalc.fr
Julien ROY, secrétaire départemental du SNALC 37, snalc37@gmail.com

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur print
Imprimer
Partager sur email
Email