Syndicat national des lycées, collèges, écoles et du supérieur
Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
AESH
Cas concrets
Conditions de travail
Guides & Publications
Quinzaine Universitaire
Le 1er degré
Action syndicale 1er degré
Conditions de travail
L'école au quotidien
Les mutations
Votre carrière
Le 2nd degré
Action syndicale 2nd degré
Conditions de travail
Les mutations
Votre carrière
Logo SNALC Orléans-Tours

Fermeture du collège Rabelais de Blois : inacceptable en l’état !

Le conseil départemental du Loir-et-Cher, le Rectorat et la ville de Blois ont annoncé la fermeture du collège Rabelais de Blois pour la rentrée 2025, en précisant qu’une concertation est engagée concernant une nouvelle sectorisation sur l’agglomération de Blois. « Concertation » qui semble cacher un passage en force.

Cette annonce suscite l’inquiétude des communautés éducatives de l’agglomération de Blois : élèves, parents, enseignants. En effet, l’idée serait de répartir tous les élèves de Rabelais dans les autres collèges de l’agglomération. Or certains collèges ont déjà des effectifs trop lourds ou sont loin du domicile des enfants scolarisés à Rabelais.

Certes, le collège Rabelais, REP+, a l’IPS (indice de position sociale) le plus bas de l’académie, mais faire disparaître un collège ne fera pas disparaître les difficultés de son public. Le SNALC voit mal comment l’affectation des élèves du secteur de Rabelais, qui cumulent parfois de nombreuses fragilités, dans des classes déjà surchargées d’autres collèges, et sans les moyens actuels d’un collège REP+, pourrait leur permettre de mieux réussir. Cela relève de la méthode Coué.

Le SNALC soutient le personnel du collège Rabelais qui demande le maintien de cet établissement jusqu’à la construction d’un nouveau collège qui permette une mixité des publics.

Le SNALC réclame que soit sauvegardé le réseau REP+ du collège Rabelais, avec les écoles Perrin, Marchais, Ferry, Rol-Tanguy et Mirabeau, qui disposent de moyens spécifiques, en particulier le dédoublement de classes.

Orléans, le 03 décembre 2023

Contacts : François TESSIER, Président académique du SNALC, 06 47 37 43 12, f.tessier@snalc.fr

Serge BERTRAND, Gwenola LE HOANEN, co-secrétaires départementaux du SNALC 41, snalc41@gmail.com

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur print
Imprimer
Partager sur email
Email