Syndicat national des lycées, collèges, écoles et du supérieur
Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
AESH
Cas concrets
Conditions de travail
Guides & Publications
Quinzaine Universitaire
Le 1er degré
Action syndicale 1er degré
Conditions de travail
L'école au quotidien
Les mutations
Votre carrière
Le 2nd degré
Action syndicale 2nd degré
Conditions de travail
Les mutations
Votre carrière
Logo SNALC Orléans-Tours

Loiret : Communiqué de presse intersyndical suite à l’assassinat de Dominique Bernard

Communiqué de presse commun Loiret

Ce vendredi 13 octobre 2023, soit 3 ans presque jour pour jour, un professeur d’un établissement d’Arras a été assassiné durant son service. Deux autres personnels (un professeur d’EPS et un agent technique) ont été gravement blessés.

Les syndicats FNEC-FP-FO 45, UNSA Éducation 45, SNALC 45, FSU 45, CGT éduc’action 45, SUD Éducation 45, SGEN-CFDT 45 et la FCPE 45 adressent leurs sincères condoléances et tout leur soutien aux familles, aux proches, aux personnels, aux élèves et à l’ensemble de la communauté éducative de cet l’établissement, dont ils partagent l’effroi. Dominique Bernard a perdu la vie parce qu’il incarnait tout ce que déteste les totalitaires : l’émancipation. Ce n’est pas seulement l’École qui a été attaquée, mais bien TOUTE la République et ses valeurs émancipatrices.  Il a été lâchement assassiné par un intégriste islamiste. Ces terroristes visent, à travers leurs victimes innocentes, tous les symboles de nos libertés et de notre République.

Nous sommes sous le choc, et la répétition de ces attaques nous plonge dans une tristesse infinie. Ils n’auront pas notre haine. Nos larmes coulent, elles sont amères, mais ne croyez pas qu’elles nous dessèchent, elles renforcent notre humanité. Notre émotion doit donner de la force à République.

Cet événement tragique souligne une nouvelle fois la nécessité de protéger, autrement que par des discours, l’École publique et ses personnels qui mettent leur vie au service du droit à l’instruction des élèves.

Trois ans après le meurtre de Samuel Paty, comment se fait-il que l’on puisse entrer dans un lycée avec une arme ? Comment se fait-il que l’on puisse tuer un professeur de l’enseignement public, blesser des personnels ?

L’École publique doit être une enceinte protégée.

Pour cela il faut les postes statutaires nécessaires et arrêter d’en supprimer.

Pour que de tels événements ne se reproduisent pas, il faut que tous les moyens exigés par les personnels et leurs syndicats soient donnés : c’est de la responsabilité du ministre.

Aussi, afin de crier notre colère et notre horreur, de clamer notre peine et demander à que cela ne se reproduise plus jamais ; nous appelons tous les personnels de l’Éducation nationale mais aussi tous les citoyens et citoyennes à un :

 Rassemblement le lundi 16 octobre :

– à Orléans, devant le rectorat, à partir de 17 heures et jusqu’à 19h

– à Montargis, place du Pâtis, devant la sous préfecture, à 18h

– à Pithiviers, place Duhamel, à 18h

Contact pour l’intersyndicale : Bruno CHIROUSE FSU Loiret 06 23 35 80 94

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur print
Imprimer
Partager sur email
Email