Syndicat national des lycées, collèges, écoles et du supérieur
Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
Actualité nationale
AESH
Cas concrets
Conditions de travail
Guides & Publications
Quinzaine Universitaire
Le 1er degré
Action syndicale 1er degré
Conditions de travail
Formation, concours, stage
L'école au quotidien
Les mutations
Votre carrière
Le 2nd degré
Action syndicale 2nd degré
Conditions de travail
Les mutations
Votre carrière
Carte de l'académie Orléans-Tours

Clairs sur nos valeurs

Le 1er juillet 2024, lendemain du premier tour des élections législatives, le SNALC national a envoyé un message consacré à la laïcité intitulé « Résister ». Le moment de cet envoi, ainsi qu’une expression malheureuse dans l’éditorial, ont légitimement interrogé sur le positionnement du SNALC. Cela nous impose une utile clarification dans cette période troublée.

Le SNALC ne fait pas dépendre son calendrier annuel de communication du calendrier politique. Cet envoi comme son contenu étaient préparés de longue date.
Il n’y a donc jamais eu de volonté de participer de quelque manière que ce soit à la campagne électorale, ce qui serait contraire à nos statuts et à notre valeur d’indépendance vis-à-vis des partis politiques.

C’est pourquoi vous ne trouverez jamais de message du SNALC vous invitant à voter pour ou contre qui que ce soit : nous sommes un syndicat professionnel, et non des directeurs de conscience.

Ce n’est pas la position la plus répandue chez les organisations représentatives de l’Éducation nationale, mais c’est la nôtre et nous n’en changerons pas. Nous n’émettons d’ailleurs aucun jugement sur le positionnement des autres organisations : le pluralisme syndical est à notre sens une force.

Enfin, même si le contexte est complexe, nous rappelons que la laïcité est un principe universel que le SNALC a toujours défendu et défendra toujours.

Le SNALC fait bien la différence entre les religions et le terrorisme intégriste, qui est un danger pour nos collègues, puisque deux d’entre eux en sont morts. Pour le SNALC, les fanatismes religieux – de toutes les religions – n’ont pas leur place dans nos écoles et notre institution.

A l’inverse, le SNALC lutte contre toute forme de stigmatisation et défend chaque collègue victime de discrimination, quelle qu’elle soit.

De la même façon, le SNALC considère que nos établissements et notre institution doivent être le rempart face aux extrémismes de tous bords et face aux paroles racistes, xénophobes et homophobes qui se multiplient.

C’est pourquoi nous continuerons de défendre sans langue de bois la laïcité, au cœur du SNALC depuis 1905. Il en va de la cohésion de nos établissements, de notre institution et de l’avenir de nos jeunes.

Orléans, le 02 juillet 2024

François TESSIER, Président du SNALC Orléans-Tours
06 47 37 43 12 –
f.tessier@snalc.fr

Partager cet article :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur print
Imprimer
Partager sur email
Email